Grossesse après une grossesse molaire

Apres l’épreuve de la grossesse molaire, la femme se demande évidement est ce que je peux encore avoir des enfants? La réponse tous simplement est oui, en effet la grossesse molaire n’a aucun effet négatif sur la fertilité de la femme, cependant avant de décider d’avoir un autre bébé il convient de consulté votre médecin gynécologue, ou le centre qui vous a suivi durant le traitement de votre mole hydatiforme. Tous les deux vous affirmerons que la grossesse après une grossesse molaire est tout à fait possible sans problèmes particuliers, il suffit de suivre un certain nombre de précautions.

Concrètement il faut attendre un certain moment (6 à 12mois selon les traitements suivis) avant d’avoir une grossesse normale sans risque.

Grossesse après traitement sans chimiothérapie 

Si votre traitement n’a pas inclus une chimiothérapie, il vous est possible de commencer une autre grossesse après seulement 6 mois, à compter de la date ou votre taux des hCG est redevenu normale. Pendant ces six mois il faut éviter à tous prix par des moyens de contraception efficaces de tomber enceinte, ceci est une mesure préventive qui permet au médecin de s’assurer qu’il ne reste plus de cellules molaires dans votre organisme, car si vous tombez enceinte rapidement après le traitement votre taux de hCG grimpera à nouveau et le médecin ne sera vous dire si c’est du à votre nouvelle grossesse normale ou bien à des cellules molaires restantes de votre précédente grossesse molaire.

Grossesse après traitement par chimiothérapie

Si par contre vous avez suivi dans le cadre de votre traitement de la grossesse molaire une chimiothérapie, dans ce cas votre médecin vous conseillera sans doute d’attendre 12 mois avant de mettre en route une nouvelle grossesse. Cela est nécessaire pour permettre au corps de retrouver sont équilibre chimique, et évacuer tous produits chimique utilisés pendent le traitement.

Ces durées d’attentes peuvent variées un peu selon plusieurs facteurs qui entrent en jeu (âge de la femme, complication de la grossesse molaire traitée, risque de rechute, etc…), et votre médecin  qui suit votre cas et le seul à pouvoir prolonger ou raccourcir ces périodes d’attente.

La grossesse apres une grossesse molaire

La grossesse après une grossesse molaire

Publié dans Non classé Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*